Collision entre deux voitures ou entre une voiture et toute autre chose causant des victimes, les accidents de la route se multiplient de plus belle chaque année. Des campagnes de prévention pour l’optimisation technique des véhicules et de changement de comportement du conducteur ont été mises en œuvre afin de diminuer le risque d’accident, sans pour autant porter leurs fruits. Chaque année, l’accident routier tue environ 1,3 millions de personnes et font des blessés dans l’ordre de 25 à 50 millions de victimes. La cause des décès chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans est l’accident routier. Quelles en sont les causes et les solutions pour diminuer à plus grande échelle ce fait.

Les causes des accidents routiers

D’après les statistiques, les causes d’ordre générales sont, le mauvais état des voitures, les fortes pluies, la neige, brouillard … et les conducteurs n’y sont pas avertis ne sont pas préparés devant ces évènements météorologiques. Des causes liées au comportement des conducteurs comme la prise de drogue, l’alcoolisme, l’excès de vitesse … L’âge du conducteur est un facteur de risque accident, en particulier les jeunes et les hommes qui prennent trop de risque au volant. Les seniors avec l’âge un peu plus avancé présentent la visibilité réduite au volant la nuit. Les personnes prenant des médicaments antihistaminiques font des accidents routiers aussi la plupart des temps. La fatigue et la nervosité au volant entrainent beaucoup d’accidents plus qu’on ne le croyait.

Quels sont les solutions préconisés ?

Une des solutions préconisées se trouve être la politique du « bureau de proximité », c’est à dire une politique de rapprochement du bureau et de la maison. Le réseau du transport en commun a été développé, et la sensibilisation des gens à utiliser comme moyen de transport le vélo et la marche à pied. Des propositions sont en cours pour éviter les accidents routiers les accidents corporels tels que : augmenter le nombre d’heures de conduite an auto-école. Limiter la puissance des voitures de jeunes. Faire plus de contrôle et donner des sanctions plus sévères aux personnes prises sans permis de conduire ou en état d’ébriété, alcool et drogue formellement interdits au volant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *